Acheter un entrepôt : pourquoi c’est une bonne idée ?

Acheter un entrepôt

Publié le : 10 octobre 202211 mins de lecture

Vous cherchez à développer les activités de votre entreprise et envisagez d’acheter un nouvel entrepôt ? C’est un excellent choix, car ce type d’espace est parfait pour stocker des matières premières ou des produits finis. En outre, il vous permet de protéger et de préserver la qualité de vos marchandises. En fait, les avantages financiers et logistiques que vous pouvez en tirer sont indéniables. Cependant, pour que cet investissement soit rentable sur le long terme, il doit être en adéquation avec les besoins réels de votre entreprise. Ainsi, avant de prendre la décision d’acheter un entrepôt, vous et vos collègues devrez peser un certain nombre de facteurs. Alors pour vous aider, découvrez pourquoi il est important d’acheter cet espace commercial et quels sont les facteurs à prendre en compte pour prendre votre décision.

Pourquoi acheter un entrepôt ?

L’entrepôt, qui est généralement considéré comme un lieu de stockage, n’est pas seulement utilisé par les industriels, mais aussi par différents détaillants, les douanes… Lorsque le besoin d’espace supplémentaire se fait sentir, il existe la possibilité de louer un entrepôt, ce qui offre divers avantages. Mais si la location est intéressante en raison de sa relative souplesse, sa formule n’est pas forcément adaptée aux entreprises plus matures qui ont une bonne vision sur l’évolution de leurs activités. La décision d’acheter est donc une option à envisager. Par rapport à la location, l’achat d’un entrepôt est une solution à long terme et souvent la plus rentable. Vous avez la possibilité d’échapper au contrat de bail commercial. De plus, vous êtes libre de réaliser les travaux d’aménagement que vous jugez nécessaires sans avoir à répondre à un quelconque propriétaire. Il vous suffit de disposer des autorisations administratives requises. Un autre avantage de l’achat d’un entrepôt est que vous pouvez réduire certaines charges imposées au niveau local. En faisant cette acquisition, vous avez la possibilité de valoriser votre entreprise tout en augmentant son patrimoine. Mais il est essentiel de bien réfléchir au type d’achat que vous souhaitez réaliser. En effet, le fait de bénéficier ou non de ces différents avantages dépend principalement du contrat que vous allez signer. Heureusement, des sites spécialisés comme arthur-loyd.com vous offrent leurs meilleurs conseils pour vous aider dans l’achat de l’entrepôt et dans vos documentations sur ce que vous devez savoir. Sur ce site spécialisé, vous aurez également accès à diverses offres concernant la vente de locaux d’activité entrepôts.

L’emplacement : un critère essentiel avant l’achat !

Une mauvaise situation géographique de l’entrepôt est une erreur qui peut rendre l’achat non rentable. Malgré l’importance de ce critère, de nombreux chefs d’entreprise ne le prennent pas en compte sous prétexte de faire des économies en choisissant des lieux plus éloignés. Cependant, à long terme, un mauvais emplacement peut être préjudiciable à votre entreprise et à vos résultats. Il est impossible de planifier un déménagement d’entreprise au pied levé. Les coûts seraient excessifs. La seule solution consiste à choisir soigneusement l’emplacement de l’entrepôt avant de procéder à l’achat. Un espace d’entreposage bien situé est un espace qui s’intègre parfaitement dans le réseau de distribution de l’entreprise. Pour réussir, les entreprises doivent être proches à la fois de leurs fournisseurs et de leurs points de vente. En d’autres termes, il doit y avoir un équilibre géographique entre tous ces partenaires commerciaux tels que les clients, les autres intermédiaires, les services de transport, les fournisseurs, etc. Évitez toutefois de vous concentrer uniquement sur la distance. Il est aussi crucial de tenir compte des conditions de circulation, de l’accessibilité au réseau routier et de l’état des routes. Vous pouvez réduire considérablement vos coûts de transport en vous assurant que ce critère est pris en considération. Dans le même temps, vous aurez l’occasion d’améliorer les performances logistiques, notamment les délais de livraison. Il est nécessaire de vérifier la proximité des voies de communication avant  l’achat d’entrepôts afin d’éviter de faire des erreurs de localisation. Il peut également être bénéfique pour vous d’être proche d’un aéroport si vous devez exporter vos produits ou si vos matières premières proviennent d’importations. Si vos marchandises sont expédiées par voie ferroviaire, vous devez être proche d’une voie ferrée.

Trouver l’offre adaptée à vos priorités !

Après avoir considéré l’emplacement, il est crucial que vous soyez en mesure de faire la distinction entre les nombreux types d’installations de stockage disponibles sur le marché. Si vous achetez sans tenir compte de ce critère, vous obtiendrez un espace qui ne répondra pas à vos besoins. La classification des entrepôts est basée sur la profondeur de l’air de la manœuvre, la hauteur du plafond, le système d’extinction et la résistance des dalles. Un entrepôt de classe A a une hauteur de plus de 9,30 m, une profondeur d’au moins 35 m et une résistance par unité de surface de 5 tonnes. Et pour le système d’extinction, il s’agit d’une plate-forme de 1000 m2 pour chaque unité. Ce système d’extinction correspond à 1 500 m2 sur une plate-forme pour un entrepôt de type B. Dans ce cas, la hauteur doit être comprise entre 7,5 et 10 m, et la résistance de la dalle doit être d’environ 3 tonnes par unité de surface. La profondeur est supérieure à 32 m. Et si aucun de ces types de locaux ne vous convient, vous pouvez vous tourner vers les entrepôts de classe C. Ce dernier est l’ensemble des locaux dont les caractéristiques ne répondent pas aux exigences de la classe A ou de la classe B. En outre, il existe des entrepôts appelés messageries. Ils sont axés sur le transport et la distribution. Quant aux entrepôts frigorifiques, ils sont capables de maintenir une température suffisamment basse pour préserver les marchandises. Vous pouvez maintenant distinguer ces différents types d’entrepôts et il ne vous reste plus qu’à faire l’achat d’entrepôt qui correspond le mieux à vos activités.

L’agencement intérieur : un point à ne pas négliger !

Il ne suffit pas d’avoir déterminé le type d’entrepôt à acheter. Les locaux doivent également permettre la libre circulation de vos véhicules sans pour autant gêner le stockage de vos marchandises. C’est pourquoi de nombreux professionnels conseillent de ne pas se focaliser sur la taille de l’entrepôt. Il est préférable de choisir un local qui, de par sa composition et sa structure interne, peut assurer une gestion efficace de votre flux de marchandises. Vous devez aussi réfléchir à la question de l’expansion. Pensez-vous que vos activités commerciales vont se développer à un moment donné ? Réfléchissez déjà au type de modifications que vous envisagez d’apporter à votre entrepôt. Par ailleurs, il est important d’envisager tous les domaines d’activité possibles lors de l’achat d’un entrepôt. En particulier, vous devez vérifier qu’il dispose d’une zone de déchargement. En effet, cela facilitera le départ et l’arrivée des marchandises. C’est à vous et à votre équipe d’estimer le type et la quantité de marchandises à décharger ainsi que le déroulement de cette opération. La taille de la zone de déchargement sera déterminée par ces facteurs. Il est par ailleurs essentiel que l’entrepôt comprenne à la fois une zone de préparation des commandes et une zone de stockage. Vous devez visualiser une zone où le chargement pourrait être stable tout en tenant compte de la rotation. La question de la sécurité est également un élément à ne pas négliger. Donnez-vous le temps de réfléchir si vous souhaitez ou non installer des éléments tels que des postes de garde, des caméras de surveillance, des alarmes incendie, etc. Pour faire simple, l’achat d’un entrepôt logistique à vendre  nécessite que vous ayez déjà prévu l’intérieur et que vous ayez également planifié l’aménagement. Autrement, vous vous exposeriez à un problème pratique et de sécurité.

Ce qu’il faut vérifier avant d’acheter !

En principe, une entreprise ou un particulier ayant un local d’activité à vendre commence toujours par évaluer son bien. Avant de procéder à un achat, il serait également préférable que vous fassiez une démarche similaire. Il s’agira d’estimer la valeur marchande du bien. Après cela, vous pouvez être sûr d’acheter un entrepôt avec un meilleur rapport qualité/prix. Il faut savoir que la valeur marchande d’un bien est déterminée par le prix auquel il aurait pu être vendu, en supposant que les circonstances correspondent à celles d’un marché libre. Cette valeur diffère généralement de la valeur comptable historique. Il existe plusieurs méthodes d’estimation. Par exemple, la méthode de la comparaison directe peut être utilisée. Celle-ci s’effectue en se référant aux qualités spécifiques de l’entrepôt, à l’environnement ou à des propriétés comparables. La méthode de capitalisation des revenus est une autre option. Elle est basée sur l’attractivité pour les investisseurs, en tenant compte des facteurs de risque ou du retour sur investissement. Un expert-comptable se chargera de cette estimation pour vous, si vous en avez un dans votre entreprise. Sinon, contactez un cabinet de conseil. Une fois que vous connaissez la valeur marchande, il ne vous reste plus qu’à la comparer au prix présenté par le propriétaire. Vous pouvez l’utiliser comme point de départ des négociations au moment de l’achat si le prix est inférieur au taux du marché. Connaître la valeur marchande du hangar a vendre vous permettra en outre de régler toutes les questions fiscales et comptables liées à la succession et au partage.

Plan du site